Archive pour Armée d’Afrique

Les unités de Cavalerie Française (6ème partie – la Légion)

Retour sur la série « Les unités de Cavalerie Française » à travers cet article, transition réussie entre l’Arme Blindée Cavalerie et la Légion ! Car si tous les cavaliers fêtent saint Georges (Saint Patron de l’Arme), certains fêtent aussi Camerone …

AMX 10 RC du 1er REC
Char AMX 10 RC du 1er Régiment Étranger de Cavalerie (1erREC)

Dernier Régiment étranger de Cavalerie, le 1er REC a été créé en 1921 à Sousse. Ce Régiment comptait alors dans ses rangs de nombreux russes blancs, qui apportèrent leur expérience de cavalier acquise lors des révolutions bolcheviques de 1917 à la Légion. Depuis, le Royal Étranger, nom de tradition du 1er REC, a servi en Syrie au Maroc, en France, en Indochine, en Algérie et sur de nombreux théâtres d’opérations extérieurs. Il a récemment été engagé en Afghanistan.

Équipage de Weasel M29

← Équipage de Weasel M29 appelé « Crabe » du 1er REC en Indochine en 1954

 
Répertoire de la Cavalerie Légion :

Les cavaliers de la Légion Étrangère disposent aussi d’un répertoire musicale propre. La Colonne est le chant de tradition du 1er REC. Il a été composé pour le 30 avril 1926 et rend hommage aux Légionnaires qui ont combattus en Syrie. Vous retrouverez les paroles de ce Chant sur le site : la Colonne. Le 4ème Escadron dispose aussi d’un chant de tradition appelé Chant du 4ème Escadron. Il est composé sur la musique du Chant des partisans blancs.

Un peu plus sur la Cavalerie Légion :

Le 1er REC n’était pas le seul Régiment Étranger de Cavalerie, de 1939 à 1962, il en existait un autre : le 2ème REC. Aujourd’hui le Détachement de Légion Étrangère de Mayotte (DLEM) est héritier des traditions du Dauphin Étranger, nom de tradition du 2ème REC.

Garde à l'étendard du 2ème REC
Garde à l’étendard du 2ème Régiment Étranger de Cavalerie (2èmeREC)

Le 1er REC chante aussi le chant suivant appelé Premier chant du 1er REC

En Allemand (langue d’interprétation)

Wir sind die Legionäre
Vom ersten Regiment.
Wir brauchen keine Schirme
Wenn heiss die Sonne Brennt.

Aber immer mit frohem, Mut, tape-cul
A terre, à cheval, au trop, galop,
Aber immer mit frohem, Mut, tape-cul
Ziehen wir der Heimat zu.
Fatma, fatma, schenke den jungen Legionäre was ein
Fatma, fatma, schenke den jungen was ein.

En Français (traduction)

Nous sommes les Légionnaires
Du Premier Régiment,
Nous n’avons pas besoin de parasols
Quand la chaleur du soleil brûle.

Mais toujours heureux, courage, tape cul,
A terre, à cheval, au trot, au galop,
Mais toujours heureux, courage, tape cul,
Nous nous rapprochons de la patrie.
Fatma, Fatma, sers donc à boire à ces jeunes légionnaires,
Fatma, Fatma, sers donc à boire à ces jeunes.

Autres chants anecdotiques des 1er et 2ème REC

Sur l’air des Képis blancs

Assis sur leurs gros ventres,
Les LVT ne veulent plus bouger,
Kommt alle her kleine krabben*,
V’nez donc nous remorquer !
 
 
 
 
* Vienne tous les petits crabes

 
Un véhicule amphibie LVT-4 Alligator du 1er REC
LVT-4 Alligator du 1er REC embourbé dans une rizière
Chant du 1er REC partant pour l’Indochine
I

Partant pour l’Indochine
Le Premier Étranger
Avait courbé l’échine
Et s’en allait à pied
La chaleur était lourde, le sac encore bien plus
J’n’ai plus d’eau dans ma gourde et j’en ai plein le cul

Refrain

Tra lalalalalère, tra lalalalala lala
tra lalalalalère, tra lalalalala lala lalalala
Ils étaient trois petits girons qui s’en allaient
Derrière la gare au cul

II

Les Nhia-qué en vadrouille
Nous ont tiré dans l’dos
Ils veulent nous couper nos couilles
Pour en faire des grelots
Pas un de nous n’recule
L’légionnaire prétend
Sauver ses testicules
Du sort qui les attend.

III

Ce procédé barbare
Cher à nos ennemis
Nous semble un peu bizarre
Et bien cruel aussi
Qu’ils nous coupent la tête
Ma foi : c’est leur métier
Mais qu’ils s’attaquent au reste
Ça c’est vraiment charrier,

IV

Quand au retour en France
Ces fringants cavaliers
Seront bien comme on pense
Fêtés et refêtés
Les femmes en nous voyant
Diront l’air toutes émues
Malgré tous leur coupes coupes
Ils ne les ont pas eues.

V

L’pékin en nous voyant
Dira l’air convaincu
Pour conquérir la gloire
Ces hommes se sont battus
Ça c’est la politesse
Car si nous nous battons
C’est je vous le confesse
Pour garder nos roustons.

Gai Légionnaire, une marche de la Légion :

Répertoire de la Légion Etrangère présent sur le site :
la Légion Étrangère
Articles du Blog relatifs à la Légion

Sites internet :
Portail Internet de la Légion Étrangère

Camerone – 30 avril 1863

Médaille commémorative de l'expédition du Mexique

L’anniversaire du combat du 30 avril 1863 est célébré de manière solennelle partout où se trouvent des Légionnaires. Cette date correspond à la Bataille de Camerone. Cette bataille a pris dans les traditions de la Légion une dimension quasi mythologique, et c’est ainsi que chaque 30 avril, les Légionnaires commémorent les faits d’armes de leurs anciens au Méxique. La date aidant, voici l’occasion de rappeler ce que fut la Bataille de Camerone.

Histoire de la Bataille de Camerone

La bataille de Camerone est un combat qui opposa une compagnie de la Légion Etrangère aux troupes mexicaines le 30 avril 1863 lors de l’expédition française au Mexique. La soixantaine de soldats de la Légion, assiégée dans un bâtiment d’une hacienda du petit village de Camarón de Tejeda, résista plus d’une journée à l’assaut de 2000 soldats mexicains. À la fin de la journée, les six légionnaires encore en état de combattre, à court de munitions, chargèrent les troupes mexicaines à la baïonnette. Une volonté telle, une détermination si forte et un mépris si total de la difficulté ne pouvaient que laisser des traces dans l’histoire de la Légion

Ci-dessous, le récit de la Bataille de Camerone, tel qu’il a été donné le 30 avril 1963 à Aubagne lors du centenaire de Camerone (10 minutes)


Le centenaire de Camerone Monument aux morts de la Légion étrangère à Aubagne

Répertoire de la Légion Etrangère présent sur le site :
la Légion Etrangère
Articles du Blog relatifs à la Légion

Le portail Internet de la Légion Etrangère : ce lien
Récit du Combat de Camerone sur le site du Ministère de la Défense (site du 1er REG) : ce lien
Le Mémorial de Camerone au Mexique sur le site cheminsdememoire.gouv.fr : ce lien

L’Armée d’Afrique : Histoire en musique

Voici un documentaire très complet de 1950 sur l’Armée d’Afrique. La première partie du film présente en musique les différentes unités qui la constituaient ; la deuxième partie montre le rôle majeur qu’a eu l’Armée d’Afrique dans la Libération de la France et dans la sauvegarde du monde libre au cours de la seconde guerre mondiale.



 

Les traditions des régiments de l’Armée d’Afrique perdurent encore aujourd’hui à travers les actuels 1er Régiment de Tirailleurs, 1er Régiment de Spahis, 1er Régiment de Chasseurs d’Afrique, le 68ème Régiment d’Artillerie d’Afrique et les différents régiments de la Légion Étrangère. Les 19ème Régiment du Génie et 41ème Régiment de Transmissions sont eux aussi dépositaires de traditions issus de l’Armée d’Afrique.

Retrouvez les chants de l’Armée d’Afrique sur le site en suivant ce lien : Chants militaires de l’Armée d’Afrique