Archive pour Articles divers

Prends garde aux rapaces

Insigne du 1er RCP

Ce vendredi 3 février, la France a encore vécu un attentat islamiste. Grâce à l’audace, au savoir-faire et au courage de parachutistes du 1er régiment de chasseurs parachutistes (1er RCP dont la devise est « Prends garde aux rapaces qui fondent du ciel »), cette fois, l’islam radical a échoué dans son entreprise de terreur. Les français, les touristes amis de la France et notre patrimoine (le musée du Louvre) n’ont pas été atteint.

Opération Sentinelle

Conscient de la reconnaissance que la France doit à ces hommes engagés pour la protection du territoire dans le cadre de l’opération Sentinelle, Musique-militaire.fr rend hommage en fanfare a ceux qui nous ont défendu avec une efficacité impressionnante !

Défilé du 1er RCP :

Les paras n°1

Une pensée aussi pour le soldat blessé dans cette action.

Le Louvre vue du ciel

Sites internet :
Article issu de Le Monde consacré à l’attentat
L’opération Sentinelle sur wikipedia
Site officiel du 1er RCP
A propos de l’entraînement pour l’opération Sentinelle sur le site officiel du ministère de la défense
Vous pouvez retrouver le chant du 1er RCP sur le site : ici

L’U.S. Army Signal Corps

L’United States Army Signal Corps est une unité de l’armée américaine créé en 1863 dont la fonction est de développer, tester, fournir et gérer les communications et les systèmes d’information et de communication pour le contrôle et le commandement des forces armées combinées.


The U.S. Army Signal March (Marche des transmissions de l’US Army) est l’hymne officiel de l’United States Army Corps. Il est traditionnellement appelé The Signal Song (Le chant des transmissions)

The U.S. Army Signal March (version instrumental) :

The U.S. Army Signal Song (version chantée) :

Transmetteur de l'US Army
Transmetteur de l’US Army
en version française :

Du « fanion et la torche » de la guerre civile,
Jusqu’au lointain satellite,
Nous diffusons pour notre armée la voix qui donne les ordres,
Sur le champ de bataille ou à travers le monde,
Au combat, nous sommes toujours en première ligne,
Nous envoyons jour et nuit, les messages au plus vite,
Techniciens aussi, nous sommes toujours rigoureux, toujours vigilant,
Nous sommes l’Army Signal Corps

en version originale :

From Flag and torch in the Civil War,
To signal satellite afar,
We give our Army the voice to give command,
On battlefield or global span,
In combat, we’re always in the fight,
We speed the message day or night,
Technicians too, ever skillful, ever watchful,
We’re the Army Signal Corps.

Sites internet :
L’US Army sur Wikipedia
Site officiel de l’US Army (en anglais)

Le Télégramme sans fil !

Si l’Arme des Transmissions ne naît en tant qu’Arme qu’en 1942, les communications militaires françaises sont bien plus anciennes. Voici l’état de l’art lors de la première guerre mondiale en chanson et avec humour :

Polin (Pierre-Paul Marsalés 1863-1927), célèbre comique troupier, créateur de la petite tonkinoise, interprète ici une vision drôle de ce moyen de télécommunication révolutionnaire à l’époque : la TSF (Télégraphie Sans Fil)

Au Régiment pour vivre tranquille
Comme bibi, y’en a pas bézef
Je peux dire que je me fais pas de bile
Depuis que je suis dans la TSF
J’ai qu’à recevoir sur une machine
Les télégrammes confidentiels
Qui viennent du Maroc ou de la Chine
Dans les caves de la Tour Eiffel.

Dernièrement Mademoiselle Cécile
Me dit comme ça : Je voudrais bien savoir
Comment qu’un télégramme s’enfile
Pourriez-vous-t’y me le faire voir ?
Qu’est-ce que vous vouliez que j’y réponde ?
J’y répondis : Ah ma foi si
Seulement voilà, y’a tellement de monde
Que j’ose pas vous faire voir çà ici.

Elle me réplique : Ah qu’à cela ne tienne
J’irai jusqu’à votre atelier.
A la Tour Eiffel je l’emmène,
Elle s’arrête devant l’escalier
Ah non qu’elle fait, pas à la cave
Sans chandelle j’irai pas par-là
Tais-toi donc, j’y fais, grosse betterave !
Une chandelle, on trouvera bien çà !

Elle descend et v’la qu’elle tripote.
Oh! j’y dis, faut pas tripoter
Les manettes avec tes menottes
Tu vas te faire électrocuter !
Ça ne rate pas, tout à coup la belle
Se pâme et fait des yeux de merlan frit.
Ah! je sens que je m’en vais, dit-elle.
Attends, j’y dis, je m’en vas aussi.

Avant de me quitter la bergère
En pleurnichant me dit : Monsieur Eloi,
C’est bien vilain ce que nous venons de faire.
Qu’est-ce que vous allez penser de moi ?
Ah ! que j’y réponds, par Saint Joseph,
Je penserai tout simplement, vois-tu
Que je t’ai fait voir la TSF
Et que c’est TFS que j’ai vues !

La TSF par Polin :Polin, comique troupier
Polin, comique troupier

 Quelques explications :

Les caves de la Tour Eiffel : Pour comprendre cette allusion, il faut se plonger dans l’histoire de ce monument parisien. Avant d’être le symbole de la ville de Paris la Tour Eiffel a dans un premier temps était un monument à la gloire de l’aciérie française. Construit pour l’exposition universelle de 1889 et jugée des plus disgracieuses par les parisiens, elle devait être détruite et ne sera sauvée de ce tragique destin que par l’intervention du Général Ferrié (1868 – 1932). En 1903, le Capitaine Ferrié fait de la Tour Eiffel le plus puissant émetteur de Télégraphie Sans Fil (TSF). Cet émetteur atteint une portée de 6000 Km en 1908 et participera grandement à la victoire de 1918.

Répertoire de l’Arme des Transmissions présent sur le site :
Chants des Transmissions

Sites internet :
Polin sur Wikipedia
Le Général Ferrié sur Wikipedia
L’Arme des Transmissions sur le site de l’Association Pour la Promotion de l’Arme des Transmissions (APPAT)