Archive de mots clefs pour Napoléon

L’amitié franco-polonaise
à travers le chant militaire

Stanislas Leszczynski
 
 

Premier signe d’une amitié durable, Henri III, fils d’Henri II de France fut élu roi de Pologne en 1573, non sans quelques manœuvres de sa mère Catherine de Médicis. Il abandonnera le trône de Pologne deux ans plus tard pour prendre le titre de Roi de la France.

Les monarchies françaises et polonaises continueront à tisser des liens étroits. Louis XV épousera Marie Leszczyńska, fille de Stanislas Leszczyński (roi de Pologne de 1704 à 1709) qui léguera à la France le duché de Lorraine.
 
 
 

Les cavaliers polonais vers Somosierra, Horace VernetEn 1795, la Russie, la Prusse et l’Autriche se partage la Pologne. Le Général Dombrowski part alors en France, pensant que servir la Révolution française serait le meilleur moyen de libérer son pays. Très bon calcul puisque la participation de la première légion de volontaires polonais qu’il met au service de l’armée d’Italie commandée par le général Bonaparte puis les légions crées, dissoutes ou décimées puis recrées pendant les guerres napoléoniennes seront à l’origine de la reconnaissance de l’Empereur vis-à-vis de la Pologne qui se manifestera par la création du grand duché de Varsovie.

France Pologne

Et c’est là que le chant militaire illustre cette amitié, du côté français d’abord, à travers le chant des lanciers polonais que vous pouvez découvrir ici. Ce chant aussi nommé les adieux des chasseurs à cheval aux lanciers polonais fut composé par des chasseurs à cheval de la garde en 1814 en mémoire des célèbres lanciers polonais, leurs frères d’armes avec qui ils ont combattus plus de 7 ans.

La Pologne manifestera sa reconnaissance à la France en musique aussi à travers son hymne national : Mazurek Dąbrowskiego, la mazurka de Dabrowski en français. Composé en 1797 par Józef Wybicki sous le titre de Chant des Légions polonaises en Italie (Pieśń Legionów Polskich we Włoszech), il fut choisi comme hymne par le royaume de Pologne en 1831 et adopté officiellement par la République de Pologne depuis 1927.

Les paroles signifie en Français :

I

La Pologne n’a pas encore péri,
Puisque nous vivons.
Ce que l’étranger nous a pris de force,
Nous le reprendrons par le sabre.

Refrain

Marche, marche de Dąbrowski,
De la terre italienne vers la Pologne ;
Sous ta direction,
Nous nous unirons avec la nation.

II

Nous passerons la Vistule, nous passerons la Warta,
Nous serons Polonais.
Bonaparte nous a donné l’exemple,
Comment nous devons vaincre.

III

Comme Czarniecki vers Poznań
Après l’invasion suédoise,
Pour sauver la Patrie,
Revint par la mer.

IV

Déjà, le père à sa Basia
Dit tout en pleurs :
« Écoute ! Il semble que les Nôtres
Battent le tambour. »

Cette amitié se poursuit pendant la seconde guerre mondiale au cours de laquelle les Polonais combattront au côté de la France. Les polonais participeront à la Bataille de France et à la Bataille du Monte Cassino qui laissera dans le répertoire militaire de l’armée polonaise Les coquelicots rouges du Mont Cassin (Czerwone maki na Monte Cassino) :

Pour en savoir plus sur l’hymne polonais, vous pouvez visiter cette page du portail officiel de promotion de la République de Pologne : www.fr.poland.gov.pl