Archive de mots clefs pour Grande Guerre

11 novembre 1918

Le 11 novembre 1918, glorieuse journée de la Victoire lors de laquelle l’Allemagne a signé sa capitulation, est à l’origine des commémorations que nous vivons chaque année.


Clemenceau et un soldat en mai 1918
Clemenceau et un soldat en mai 1918

 
 
 
Georges Clemenceau alors Président du Conseil s’exprime ainsi à l’Assemblé Nationale :

“Honneur à nos grands morts, qui nous ont fait cette victoire. Par eux, nous pouvons dire qu’avant tout armistice, la France a été libérée par la puissance des armes. Grâce à eux, la France, hier soldat de Dieu, aujourd’hui soldat de l’humanité, sera toujours le soldat de l’idéal !”

I

C’est une question qui devient populaire
On entend partout sur des tons différents :
Quel est donc celui qui gagna cette guerre
Dont le monde souffrait depuis longtemps ?
Les uns disent : c’est l’Amérique
Au blocus, dit l’autre, va l’honneur
Moi, je réponds : Cessez vos polémiques
Car le vrai, le seul et grand vainqueur

Refrain

C’est le Poilu, soldat de France
Qui, sans peur, marchait au combat
Bravant la lutte et la souffrance
Le Poilu était toujours là !
Le sac au dos, couvert de terre
Oui, c’est lui qui fit nos succès
C’est lui qui l’a gagnée, la guerre,
Le Poilu, le soldat français !

II

Le civil s’écrie : J’ai tenu, j’imagine,
En faisant la queue au tabac, au charbon
Le sucre a manqué, j’ai bu d’ la saccharine
J’ai gagné la guerre avec mes privations ;
Du tout, dit une jolie marraine
C’est l’amour qui fit t’nir jusqu’au bout
Taisez-vous donc, clame un vieux capitaine
De tout temps, qui donna le grand coup ?

III

C’est à l’ouvrier que revient toute la gloire
Hurle un mécano qui f’sait les munitions
L’ député répond : J’ai forcé la victoire
Faisant des discours, votant les restrictions
Partout, on glorifie le Tigre
Et Wilson, Foch, Pétain et Gouraud
Tous ces grands-là, faut pas qu’on les dénigre
Et pourtant, le glorieux, le plus beau :

Ce discours se traduit sur les boulevards, dans les cabarets et guinguettes à travers des chansons. Et voici donc en chanson comme celle-ci :

Qui a gagné la Guerre ? par Bérard :Monument aux Morts de Saint Bresson
Monument aux Morts : La Victoire en chantant

Répertoire de la Grande Guerre présent sur le site :
Chants de la 1ère Guerre mondiale

Sites internet :
Le 11 novembre sur Cheminsdememoire.gouv.fr
le 11 novembre à l’Assemblée Nationale sur Assemblee-nationale.fr
Site internet du centenaire de la Première Guerre mondiale